Guide iOS

En cours de mise à jour pour la v4.0 au Je 29/12/2016

 

IMPORTANT : PerfectPower est un outil de mesure de performances extrêmement précis, mais il nécessite le respect d'un certain nombre de règles pour être utilisé correctement, et il est donc indispensable de lire ce guide -ou au moins le guide rapide- avant toute première utilisation...

N’oubliez pas que mal utilisé ou mal compris, aucun système de mesure embarqué ne pourra donner ses résultats optimaux: c’est pourquoi il faut d'abord apprendre à l'utiliser correctement, et PerfectPower ne fait évidemment pas exception à la règle.

Cependant rassurez vous, utiliser correctement PerfectPower n’a rien d’insurmontable, et se résume à suivre une démarche-type en quatre points qui vous est présentée dès maintenant :

 

1) Bien paramétrer l’application (écran Setup) (chapitre I)

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (écran Voitures) (chapitre II)

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (absence de jeu surtout) (chapitre III)

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens (chapitre IV)

 

Et c’est TOUT ! Gardez bien à l’esprit cette démarche-type en quatre points, c’est une base solide qui vous aidera à rapidement maîtriser PerfectPower...

 

Remarque 1 : Comme vous pouvez le constater, chacun des quatre points de la démarche-type correspond au chapitre du même numéro.

  

0) Guide rapide

 

I) Paramétrages (Setup)

1) Unités

2) Norme de correction

3) Conditions météo

4) Mode de fonctionnement: Normal, Correction GPS, ou Correction Régime 

 

II) Création et sélection d’une voiture

1) Créer une voiture

2) Sélectionner une voiture

3) Modifier une voiture

4) Supprimer une voiture

 

III) Fixation du téléphone

 

IV) Mesure des performances

1) Conditions de mesure

2) Effectuer la mesure

A) Puissance 

B) Accélérations

C) Reprises

D) Vitesse maxi / Speedometer

3) Le bilan de mesure

 

V) Synthèse: La séance-type de mesure avec PerfectPower 

1) La séance-type de mesure de performances (puissance, accélérations, reprises, vitesse maxi)

2) La séance-type de développement moteur (puissance) 

 

VI) Résultats

1) Lecture des résultats (fiche, graphique)

2) Comparer et/ou moyenner des résultats

3) Supprimer un résultat

 

VII) Simulateur de performances

 

VIII) Ecran Circuit / Lap Timer

 

 

 

0) Guide rapide

 

Ce guide rapide permet à ceux qui ont déjà une certaine connaissance des mesures de performances automobile avec un smartphone d'être rapidement opérationnels à PerfectPower, mais il permet aussi aux débutants dans ce domaine d'avoir une vue d'ensemble de ce qu'il faut faire, et finalement de devenir également rapidement opérationnels à cette fantastique application. Cependant, dans les deux cas, une lecture complète du guide -bien plus complet et précis, et prodiguant de nombreux conseils- sera toujours un vrai plus et permettra de combler les éventuelles lacunes d'utilisation.

 

Bien utiliser PerfectPower se résume à suivre une démarche-type en quatre points :

 

1) Bien paramétrer l’application (écran Setup) (chapitre I)

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (écran Voitures) (chapitre II)

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (absence de jeu surtout) (chapitre III)

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible) (écran Perfs) (chapitre IV)

 

1) Bien paramétrer l’application (écran Setup) (chapitre I)

 

Le paramétrage de l'application se fait dans l’écran Setup, accessible en appuyant sur l’onglet Setup situé dans l’écran principal (onglet du milieu, le 3ème sur 5).

 

Vous devez effectuer les 5 paramétrages proposés de haut en bas, soit la calibration de votre téléphone, le choix des unités, le choix de la norme de correction, la saisie des conditions météo, et le choix du mode de fonctionnement. Toutes les explications nécessaires sont déjà données dans l’application, vous avez juste à les suivre. Cependant, pour plus d'informations, reportez vous au chapitre I.

 

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (écran Voitures) (chapitre II)

 

Le paramétrage de la fiche Voiture se fait dans l’écran Voitures, accessible en appuyant sur l'onglet Voitures situé dans l’écran principal (4ème onglet sur 5). 

 

La liste des voitures enregistrées s’affiche à l'écran. Elle est évidemment vide à la première utilisation. Vous devez sélectionner la voiture voulue en cliquant sur sa rangée, ou sur la rangée + si vous voulez créer une nouvelle voiture. Vous accédez alors à sa fiche (constituée de 23 champs), qu’il vous faudra remplir intégralement. Une fois la fiche Voiture paramétrée, retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la flèche Voitures. Pour plus d'informations, reportez vous au chapitre II.

 

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (absence de jeu surtout) (chapitre III)

 

La fixation de votre téléphone se fait en utilisant un bon support pare-brise (c'est à dire suffisamment rigide, maintenant correctement le téléphone et absorbant correctement les vibrations), et en le positionnant correctement.

 

Les trois règles que le téléphone doit respecter sont:

- il ne doit absolument pas bouger pendant la mesure (le moins possible en réalité)

- il doit être soumis au moins de vibrations possibles

- il doit être aligné avec le sens du déplacement du véhicule et non incliné latéralement, mais peut être incliné verticalement entre 5° et 85° par rapport à l’horizontale

  

Le schéma ci-dessous vous montre la position que le téléphone doit avoir.

 

 

Pour plus d'informations, reportez vous au chapitre III.

 

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible) (écran Perfs) (chapitre IV)

 

Bien mesurer sur une bonne route de mesure revient simplement à appliquer le bon protocole de mesure (différent selon qu’il s’agisse d’une mesure de puissance, d'accélérations, ou de reprises), sur une route de mesure la plus plate et lisse possible, rien de plus!

 

Commencez par choisir une bonne route de mesure, la plus plate et lisse possible (important), puis rendez vous-y.

 

Ensuite, rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et sélectionnez deux choses, de haut en bas:

- le type de mesure que vous voulez effectuer (puissance, accélération, ou reprise)

- la voiture que vous voulez utiliser

  

Et enfin, vous allez devoir suivre un protocole de mesure bien précis, selon que vous voulez effectuer des mesures de puissance, d'accélérations ou de reprises. 

 

Remarque : Faites systématiquement quatre mesures (quelque soit leur type), toutes dans le même sens si la route est parfaitement plate, et deux dans chaque sens si ce n'est pas le cas (le plus fréquent), et moyennez les pour homologuer les résultats de votre voiture. En effet, on n'homologue jamais un seul résultat (que ce soit en mesures sur route en matériel embarqué ou au banc à rouleaux), mais la moyenne d'au moins deux résultats jugés parfaitement fiables: cela permet d'annuler l'influence du profil de la route et/ou d'un éventuel vent, facteurs variants et hélas influents lors de mesures sur route... 

 

A) Puissance

 

Voiture bien stabilisée à l'arrêt au point de départ choisi, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au vert (marqué Go!): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (bandeau blanc marqué Running...). Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: un freinage important, 3 secondes de décélération consécutives, ou 60 secondes de mesure. Ainsi, vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre conduite pendant la mesure, l’application s’occupe de tout le reste!

 

Partez normalement en 1ère, passez rapidement la seconde ou la troisième (selon le rapport renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance) en veillant à retomber sous le régime de début de mesure (également renseigné dans la fiche). Accélérez alors à fond jusqu’au régime maxi (idéalement le rupteur). Dès ce régime atteint, mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

ATTENTION: il ne faut surtout pas continuer à accélérer une fois le régime maxi atteint, sinon l'application croira que la mesure n'est pas finie! Ce réflexe est très fréquent chez les nouveaux utilisateurs. 

  

Puis, une fois la mesure terminée, le bandeau redevient bleu (marqué Ended): cela signifie bien sûr que la mesure est terminée, mais c’est aussi le moment pour vous de savoir ce que PerfectPower a retenu de votre mesure : elle vous fournit en effet un bilan de mesure dans la partie basse de l’écran, qu’il vous faut impérativement bien lire surtout lors des premières mesures pour apprendre à mesurer correctement.

 

Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Puissance / Audi S2 / De 2500 à 7000 rpm en 2ème

 

B) Accélérations

 

Voiture bien stabilisée à l’arrêt au point de départ choisi, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au vert (marqué Go!): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (bandeau blanc marqué Running...). Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées : un freinage important, 3 secondes de décélération consécutives, ou 60 secondes de mesure. Ainsi, vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre conduite pendant la mesure, l’application s’occupe de tout le reste !

 

Concernant la mesure elle-même, une seule chose à faire : accélérer à fond, en vous appliquant au mieux de manière à faire péter le chrono (mais pas l’application, de toutes façons vous n’y parviendriez pas, même avec 1000 ch !). Une fois la mesure finie, mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

 

Puis, une fois la mesure terminée, le bandeau redevient bleu (marqué Ended): cela signifie bien sûr que la mesure est terminée, mais c’est aussi le moment pour vous de savoir ce que PerfectPower a retenu de votre mesure : elle vous fournit en effet un bilan de mesure dans la partie basse de l’écran, bilan qu’il vous faut impérativement bien lire surtout lors des premières mesures pour apprendre à mesurer correctement.

 

Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Accélérations / 307 1.6 16V / 400m DA

 

C) Reprises

 

Vous devez ici simplement vous stabiliser à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran) inférieure de 2 km/h à la vitesse de début de reprise que vous avez choisie en remplissant votre fiche Voiture, et en vous mettant sur le rapport de boite que vous y avez également renseigné, puis appuyer sur le chrono (le bandeau passe alors au vert, et est marqué Go!), et enfin écraser l’accélérateur quand vous voulez: le bandeau passera au blanc (marqué Running...) quand vous franchirez la vitesse de début de reprise choisie. Vous ne devez ensuite arrêter d’accélérer que lorsque vous avez bien dépassé la vitesse de fin de reprise renseignée dans votre fiche Voiture, ce qui sera réalisé lorsque le bandeau reviendra au bleu (marqué Ended). A ce moment, vous pourrez alors lire le bilan de mesure qui s’affichera dans la partie basse de l’écran, et qui vous résumera l’essentiel de votre mesure de reprise (type et temps de reprise).

 

 Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Reprises / Xsara 2.0 HDI 110 / De 80 à 120 km/h en 5ème

 

Voilà, ce guide rapide se termine ici. Comme vous pouvez le constater, bien utiliser PerfectPower n’est pas très compliqué, ce qu’il faut c’est d’abord bien retenir cette démarche-type en 4 points, et ensuite l'appliquer avec rigueur. Cependant attention: comme son nom l’indique, ce guide est un guide rapide qui vous permet de pouvoir rapidement faire des mesures avec PerfectPower, MAIS il n’a absolument pas vocation à remplacer le vrai guide (du chapitre I au chapitre VIII), et il existe énormément d’autres choses que vous pourriez avoir besoin de connaitre pour vraiment maitriser PerfectPower  ==> Vous savez ce qu’il vous reste à faire, dès que vous aurez un peu de temps de libre!

 

Remarque : Les plus pressés peuvent néanmoins aller directement au chapitre V qui constitue le chapitre-synthèse des mesures de performances à PerfectPower. En effet, s'il n'y avait que deux chapitres à lire dans ce guide, ce seraient assurément le chapitre 0 (celui-ci, soit le guide rapide) et le chapitre V (le chapitre-synthèse).

 

 

 

I) Paramétrages (Setup)

 

La première étape consiste à paramétrer correctement l’application. Ce paramétrage se fait dans l’écran Setup, accessible en appuyant sur l’onglet Setup situé dans l’écran principal (onglet du milieu, le 3ème sur 5).

 

Vous devez effectuer les 4 paramétrages proposés de haut en bas, soit le choix des unités, le choix de la norme de correction, la saisie des conditions météo, et le choix du mode de mesure. Toutes les explications nécessaires sont déjà données dans l’application, vous avez juste à les suivre. Cependant, vous trouverez ici de nombreuses précisions utiles. 

 

Remarque 1 : Sur ces 4 paramétrages, seuls les conditions météo et le mode de mesure sont à paramétrer à CHAQUE séance: en effet, les unités et la norme de correction sont un simple choix préférentiel que l'on fait en général une fois pour toutes dès la première utilisation. 

  

Remarque 2 : Il est bon de régler dès maintenant le temps de veille de votre téléphone à au moins 10 mn, afin d'éviter que celui-ci ne se mette en veille pendant des opérations relativement longues comme le paramétrage ou même... une mesure! Rien n'est plus pénible en effet que de devoir refaire des opérations longues à cause d'une mise en veille impromptue du téléphone...  

 

1) Unités 

 

Appuyez sur Unités. Une liste de grandeurs physiques s’affiche, vous devez pour chacune d’elle choisir son unité (métrique ou anglo-saxonne en général), en sélectionnant l’unité voulue. Une fois toutes les unités choisies, retournez à l'écran Setup en appuyant sur la flèche Setup.

 

2) Norme de correction 

 

Appuyez sur Norme de correction, et choisissez votre norme de correction. Des indications sont affichées à l’écran pour vous aider dans votre choix. Une fois la norme de correction choisie, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la flèche Setup.

 

Remarque : Il est vivement recommandé d’en choisir une, et PerfectPower vous recommande la norme DIN qui a fait la preuve de son efficacité lors de deux études Scientifiques sérieuses (Californie et Brésil).

 

3) Conditions météo 

 

Appuyez sur Conditions météo, et rentrez les conditions météo actuelles de votre lieu de mesure : pression, température, et humidité. Une fois les conditions météo rentrées, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la flèche Setup.

 

Remarque 1 : PerfectPower peut récupérer pour vous toutes ces données auprès de la station météo la plus proche de l’endroit où vous êtes par un simple appui sur le bouton Récupération automatique. Attendez bien la fin de cette récupération automatique (15 secondes maxi) pour vous assurer qu’elle s’est bien déroulée. En cas de succès, un bulletin d’information vous sera délivré en bas de l’écran, et vous indiquera votre localisation GPS (latitude, longitude), votre altitude, le nom de la station météo la plus proche donatrice des conditions météo, et quelques informations annexes.

 

Remarque 2 : En réalité, la pression renvoyée par les stations météo est une pression ramenée au niveau de la mer (nommée QNH), alors que la pression à prendre en compte dans PerfectPower est une pression locale à l’altitude où l’on se trouve (nommée QFE): PerfectPower effectue bien sûr une correction altimétrique pour transformer le QNH récupéré auprès de la station météo en le QFE utile pour PerfectPower.

 

4) Mode de fonctionnement: Normal, Correction GPS, ou Correction Régime

 

PerfectPower vous demande de choisir un mode de fonctionnement pour les mesures de puissance et d'accélérations:

- Le mode Normal (le mode par défaut), le mode Correction GPS, ou le mode Correction Régime pour les mesures de puissance

- Le mode Normal (le mode par défaut) ou le mode Correction GPS pour les mesures d'accélérations

Ce choix se fait au moyen de deux boutons placés en dessous des conditions météo. Appuyez sur chacun d'eux pour sélectionner le mode de mesure adéquat pour vos mesures de puissance et d'accélérations. 

 

Le mode Normal est sélectionné par défaut à la première ouverture de l'application. Pour une première utilisation, il est conseillé de l'utiliser afin de ne pas avoir à se soucier d'aspects comme la qualité de la réception GPS et la justesse des rapports de boite/pont. En revanche, pour les utilisations suivantes, PerfectPower vous recommande:

- Pour les mesures de puissance, utilisez le mode Correction GPS en cas de bonne réception GPS (zone dégagée), ou le mode Correction Régime, mais à condition de respecter à la lettre les deux règles données dans le paragraphe dédié à ce mode un peu plus bas. Sinon, utilisez le mode Normal.

- Pour les mesures d'accélérations, utilisez le mode Correction GPS en cas de bonne réception GPS (zone dégagée). Sinon, utilisez le mode Normal.

 

1) Mode Normal

 

Comme son nom l'indique, c'est le mode de fonctionnement normal. Il fonctionne parfaitement bien, tant que la calibration a été faite correctement (voir chapitre I-1), que le téléphone a été bien fixé (voir chapitre III), et que la route de mesure est suffisamment plate et lisse (voir chapitre IV).

Ce mode est basé sur l'utilisation de la centrale inertielle du téléphone (accéléromètre 3 axes en base et gyroscope 3 axes  -si le téléphone en possède un- en contrôle de mesure), d'un excellent niveau sur la majorité des smartphones modernes. 

Cependant, ce mode possède deux inconvénients majeurs inhérents à la nature électro-mécanique des accéléromètres de smartphone: 

- Il est très sensible à la qualité de la calibration, de la fixation du téléphone, et de la route de mesure, de sorte que les résultats peuvent vite devenir aberrants si l'un ou plusieurs de ces points sont défaillants... 

- Il est influencé par le cabrage de la voiture à l'accélération (ce qu'on appelle le pitch), et donc par la raideur des suspensions et la géométrie de la voiture mesurée.

Cependant cette influence a été minimisée dans PerfectPower par la prise en compte du pitch moyen d'une voiture de sport à l'accélération, mesurée expérimentalement par PerfectPower à 3 degrés par g d'accélération. Certaines voitures comme les Subaru Impreza GT Turbo et les Honda Civic Type-R étant un peu en dessous (2 degrés par g d'accélération), cela sous-estimera légèrement leurs résultats dans le mode Normal. Inversement, certaines voitures comme les AX GT/GTI/Sport étant un peu au dessus (4 degrés par g d'accélération), cela sur-estimera légèrement leurs résultats dans le mode Normal.

Il est donc préférable, une fois que l'on s'est "fait la main" sur quelques mesures en mode Normal, de passer rapidement en mode corrigé, mais en étant simplement conscient des spécificités de ces modes exposées ci-dessous.

 

2) Mode Correction GPS

 

Ce mode corrige les mesures en utilisant les informations du récepteur GPS. Il effectue en fait une corrélation sur la vitesse des mesures faites par la centrale inertielle.

Les résultats de cette correction GPS sont généralement excellents, mais ils sont aussi très dépendants de la qualité du récepteur GPS du smartphone, et de celle de la réception GPS.

Heureusement, les récepteurs GPS des smartphones ont fait des progrès ces dernières années, de sorte que le mode Correction GPS donne généralement d'excellents résultats, meilleurs (plus précis et plus réguliers) que dans le mode Normal, et qu'il est donc conseillé de l'utiliser aussi bien dans les mesures de puissance que d'accélérations.

Par contre, la qualité de la réception GPS dépend évidemment de l'environnement, et c'est donc à l'utilisateur de s'assurer de mesurer dans une zone suffisamment dégagée s'il veut utiliser la correction GPS... D'une manière générale, toute irrégularité de mesure dans ce mode traduit une mauvaise réception GPS, caractérisée par une précision du signal GPS régulièrement supérieure à 20 m (celle-ci est affichée en écran Perfs).

EN conclusion: Utilisez le mode Correction GPS dans vos mesures de puissance et d'accélérations en cas de bonne réception GPS (zone dégagée), sinon utilisez le mode Correction Régime pour les mesures de puissance et le mode Normal pour les mesures d'accélérations.

 

Remarque : Il est préférable pour optimiser la fiabilité des résultats dans le mode Correction GPS de ne pas freiner brutalement immédiatement après la fin de la mesure (puissance comme accélérations), mais au contraire de se mettre en roue libre pendant au moins trois secondes et de laisser l'application stopper le chrono. 

 

3) Mode Correction Régime (puissance uniquement)

 

Ce mode corrige les mesures de puissance en se basant sur la connaissance exacte du régime maxi (et donc de la vitesse maxi) de fin de mesure. Il effectue en fait une corrélation sur la vitesse des mesures faites par la centrale inertielle, et est donc identique sur le principe au mode Correction GPS. 

Les résultats de cette correction Régime sont excellents, identiques à ceux de la correction GPS et meilleurs (plus précis et plus réguliers) que ceux du mode Normal, cependant ils exigent de respecter à la lettre des deux règles suivantes: 

- Toujours stopper vos mesures EXACTEMENT au régime de fin de mesure renseigné dans la fiche Voiture (idéalement le rupteur en essence et la zone rouge en Diesel), ni avant, ni après. En effet, l'application doit faire correspondre la vitesse maxi qu'elle relève ELLE en fin de mesure avec le régime maxi que VOUS lui avez renseigné.  

- Etre absolument certain de la fiabilité des paramètres "Rapports de boite", "Rapport de pont", et Dimension des pneus" renseignés dans la fiche Voiture (voir chapitre II). En effet, ce sont eux qui permettent de convertir le régime de fin de mesure renseigné par l'utilisateur en une vitesse de fin de mesure pour l'application.

EN conclusion: Utilisez le mode Correction Régime pour les mesures de puissance si vous êtes prêts à respecter à la lettre les deux contraintes évoquées, sinon, utilisez le mode Correction GPS en cas de bonne réception GPS (zone dégagée), et le mode Normal en cas de mauvaise réception GPS.  

 

Remarque 1 : Une technique imparable pour respecter la règle 1 est de se mettre en roue libre pendant au moins trois secondes dès le régime de fin de mesure atteint, et et de laisser l'application stopper le chrono. 

 

Remarque 2 : Une technique imparable pour respecter la règle 2 est d'utiliser l'option de calcul des rapports de boite en sens inverse (soit en vérification): voir le chapitre II à ce sujet.

 

 

 

II) Création et sélection d’une voiture

 

La seconde étape consiste à créer puis paramétrer une fiche Voiture dans l'application. Ce paramétrage de la fiche Voiture se fait dans l’écran Voitures, accessible en appuyant sur l'onglet Voitures situé dans l’écran principal (4ème onglet sur 5). 

  

1) Créer une voiture

 

Après appui sur l’onglet Voitures, la liste des voitures enregistrées s’affiche à l'écran. Elle est évidemment vide à la première utilisation. Vous devez sélectionner la voiture voulue en cliquant sur sa rangée, ou sur la rangée + si vous voulez créer une nouvelle voiture. Vous accédez alors à sa fiche (constituée de 23 champs), qu’il vous faudra remplir intégralement. Une fois la fiche Voiture paramétrée, retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la flèche Voitures.

 

Remarque 1 : La majorité des 23 champs de la fiche Voiture ne sont à remplir qu'à la création d'une nouvelle voiture. Cependant, il est impératif de vérifier le paramétrage de la fiche Voiture avant chaque séance, car certains champs (masse voiture, masse additionnelle, paramètres de reprises & puissance) peuvent varier d'une séance à l'autre...

 

Remarque 3 : PerfectPower met à votre disposition sur son site une Base de données Voitures pour vous aider à remplir votre fiche Voiture, n’hésitez pas à la consulter. 

 

Remarque 4 (important) : Si vous ne connaissez pas les rapports de boite / pont de votre voiture, qui sont assurément les paramètres les plus durs à trouver, et qui sont en plus d'une importance critique, alors sachez que PerfectPower est capable de les calculer pour vous! Cette fonctionnalité -inédite en application smartphone-, présentée comme une option nommée « Calcul des rapports de boite », se trouve tout en bas de la fiche Voiture.

Pour l'utiliser, il vous faut juste mesurer les vitesses stabilisées sur chaque rapport à 3000 tr/mn avec PerfectPower (vitesse GPS affichée en permanence dans l’écran Perfs), puis les rentrer dans la fiche Voiture dans cette option « Calcul des rapports de boite » (pensez à bien fermer le petit clavier après saisie) et enfin appuyer sur le bouton « Calcul des rapports de boite » situé tout en bas dans cette option: PerfectPower va alors calculer vos rapports de boite, et les mettre dans les champs correspondants « Rapports de boite » de la fiche Voiture!

Quelques remarques cependant :

- Ce calcul des rapports de boite se fait forcément pour un rapport de pont donné: c’est celui qui est inscrit dans le champ « Rapport de pont » au moment où vous appuyez le bouton « Calcul des rapports de boite ». Bien sûr, le problème, c’est que vous ne connaissez probablement pas non plus le rapport de pont, puisque quand on ne trouve pas les rapports de boite, on ne trouve généralement pas non plus le rapport de pont. Aussi, vous avez juste à laisser la valeur par défaut de 3,705 -ou en mettre une autre de votre choix, comme 4-, et tous les rapports de boite seront calculés pour ce rapport de pont. Certes, ces rapports de boite ne seront donc pas les vrais rapports de boite mais des rapports équivalents calculés pour le rapport de pont renseigné, qui n’est pas le vrai non plus. MAIS cela ne pose aucun problème, car ce qui compte pour calculer le rapport vitesse moteur / vitesse roues est uniquement le rapport total (= rapport de boite * rapport de pont), et ce rapport total sera lui parfaitement bon pour tous les rapports! Bien sûr, si vous connaissez le vrai rapport de pont, renseignez le et ainsi PerfectPower calculera vos vrais rapports de boite.

- Il n'est pas indispensable de faire ce relevé pour tous les rapports de boite: le plus important est de le faire pour le rapport de boite utilisé pour les mesures de puissance, soit la 3ème généralement. Il vous suffit alors de laisser tous les autres champs à leur valeur par défaut. Néanmoins, PerfectPower vous encourage à le faire pour tous les rapports de boite, afin que le simulateur de performances puisse fonctionner correctement, si vous l'utilisez bien sûr.

- Cette option du calcul des rapports de boite dans PerfectPower n'est à utiliser QUE en cas de non connaissance de ces rapports de boite et de pont : il sera toujours plus précis de connaitre les vrais rapports de boite, fournis généralement au centième ou au millième d'unité.

 

Remarque 5 (important) : Cette option fonctionne aussi dans le sens inverse, afin de vous permettre de vérifier si les rapports de boite/pont que vous avez renseignés dans la fiche Voiture sont bons: il vous suffit juste d'appuyer sur le bouton « Calcul des vitesses à 3000 rpm » situé tout en bas dans cette option, et PerfectPower vous calcule et vous affiche aussitôt dans les champs de cette option les vitesses réelles à 3000 rpm que vous devriez atteindre sur chacun des rapports de boite de votre voiture: il ne vous reste plus qu'à vous stabiliser à 3000 rpm sur chacun des rapports de boite de votre voiture, et à vérifier que la vitesse GPS que vous lirez dans l'écran Perfs de PerfectPower est bien égale à la vitesse réelle à 3000 rpm calculée par PerfectPower.

Une remarque d'importance toutefois: Ne vous formalisez pas si vous constatez un écart minime (+- 1 km/h ou +- 2%) entre ces deux vitesses, surtout si cet écart minime est constant en pourcentage sur tous les rapports. En effet, quatre raisons peuvent expliquer ce minime écart:

- Certains compte-tours ne sont pas parfaitement justes, surtout sur les vieilles voitures

-  Il peut y avoir une relative difficulté à bien stabiliser le régime à 3000 rpm

- Les dimensions de pneus constructeur ne sont pas toujours exactement les dimensions réelles

- La réception GPS peut être médiocre au moment du contrôle

Ce n'est que lorsque l'écart est flagrant (supérieur à 2 km/h ou 4%) que vous pouvez incriminer une erreur certaine de rapports de boite/pont: il vous faut alors les corriger.

 

Remarque 6 : Au final, avec cette option du calcul des rapports de boite, vous êtes assuré de pouvoir utiliser PerfectPower même si vous ne connaissez pas vos rapports de boite / pont, ou que vous n'en êtes pas certains!

 

Remarque 7: C’est l’appui sur le bouton "Terminé" du clavier qui valide l’enregistrement des données saisies, et tous les champs doivent alors contenir ces données. Toutefois, si vous constatez que des données n’ont pas été validées, c’est parce que PerfectPower les a rejetées parce qu’elles n’étaient pas correctes. Rappelez vous en particulier que les champs textuels (modèle, description) doivent contenir entre 3 et 20 caractères, et que les champs numériques (tous les autres) ne doivent contenir que des nombres, avec une virgule ou un point pour les décimaux (la double convention Française / Anglo-saxonne est autorisée, même si PerfectPower vous affichera la valeur dans le système correspondant à la langue de votre téléphone). 

 

Remarque 8 : Pour ne pas risquer de saturer la mémoire interne de votre smartphone, le nombre de voitures est limité à 20, et le nombre de résultats par type (puissance, accélérations, reprises) et par voiture est limité à 10. Toutefois, tous ces nombres seront rapidement portés à 20 dans les prochaines mises à jour. 

 

2) Sélectionner une voiture

 

La sélection d'une voiture se fait depuis l’écran Perfs en la faisant apparaitre par un clic court sur la bande bleue en haut de l'écran jusqu'à ce que ce soit elle qui soit affichée.

Cette sélection est importante, car c’est celle que l’application enregistre comme voiture courante: cela signifie que toute mesure ultérieure que vous ferez sera systématiquement retenue par l’application comme étant faite avec cette voiture, et que tous les résultats que vous trouverez dans le menu Résultats seront ceux de cette voiture.

 

3) Modifier une voiture

 

Il vous est bien sûr possible de modifier à tout moment une fiche Voiture, en cliquant sur la rangée de la voiture voulue depuis l’écran Voitures. Vous accédez alors à sa fiche que vous pourrez modifier à volonté. Une fois la fiche Voiture modifiée, retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la flèche Voitures.

  

4) Supprimer une voiture

 

Vous pouvez également supprimer une fiche Voiture à tout moment:

Depuis l'écran Voitures, appuyez sur le bouton Edit situé en haut à droite : vous voyez alors apparaitre un bouton rouge à gauche de chaque voiture. Appuyez sur celui correspondant à la voiture à supprimer: un bouton rouge Delete apparait alors à droite de la voiture, et vous devez appuyer dessus pour supprimer définitivement la voiture. Vous pouvez ensuite supprimer d’autres voitures en répétant la même opération. N’oubliez pas à la fin d’appuyer sur le bouton Done situé en haut à droite pour signifier à l’application que vous avez terminé vos suppressions.

Attention: Cette opération de suppression est irréversible, et supprime en même temps tous les résultats associés à cette voiture !

 

 

 

III) Fixation du téléphone

 

La fixation de votre téléphone se fait en utilisant un bon support pare-brise (c'est à dire suffisamment rigide, maintenant correctement le téléphone et absorbant correctement les vibrations), et en le positionnant correctement.

 

Les trois règles que le téléphone doit respecter sont:

- il ne doit absolument pas bouger pendant la mesure (le moins possible en réalité)

- il doit être soumis au moins de vibrations possibles

- il doit être aligné avec le sens du déplacement du véhicule et non incliné latéralement, mais peut être incliné verticalement entre 5° et 85° par rapport à l’horizontale

  

Le schéma ci-dessous vous montre la position que le téléphone doit avoir.

 

  

Attention : Ce point de la fixation du téléphone est critique! Si PerfectPower recommande l’utilisation d’un bon support pare-brise, c’est parce que les qualités sont très disparates. Le problème majeur avec les supports pare-brise est qu’ils ont tendance à avoir du jeu au niveau de leur articulation, et/ou qu’ils ne maintiennent pas suffisamment le téléphone dans leur siège. Mais parfois aussi, ils ne filtrent pas suffisamment les vibrations, qui peuvent alors atteindre des niveaux spectaculaires... C’est pourquoi PerfectPower vous recommande quatre marques proposant des supports pare-brise d'excellente qualité pour tout type de téléphone dont vous trouverez les liens ci-dessous, mais elle vous recommande en particulier le support pare-brise officiel Samsung (référence EE-V200SABEGWW) d'une qualité exceptionnelle vérifiée en tests, et qu'elle a récemment défini comme support pare-brise de référence PerfectPower. Seule contrainte de ce support: avoir un smartphone de largeur comprise entre 6 et 8,5 cm. Quant à son prix, il varie de 30 à 35 euros selon les vendeurs et la date/lieu (33,49 euros pour celui fourni en lien). 

 

Samsung EE-V200SABEGWW (support pare-brise officiel Samsung et de référence PerfectPower) 

Ram Mounts

Arkon

Ultimate mobiles

 

Remarque 1 : Utilisez TOUJOURS la même fixation pour toutes vos séances. La fixation du téléphone étant un point critique, cela vous permet d'égaliser au maximum les conditions de mesure, et donc d'obtenir la meilleure régularité de mesure, ce qui est important.

 

Remarque 2 : PerfectPower effectue de nombreux contrôles pendant la mesure qui vous révéleront en fin de mesure si tout s’est bien déroulé: il vous faut impérativement bien lire ce bilan lors des premières mesures pour vérifier si votre fixation est satisfaisante ou non.

 

 

  

IV) Mesure des performances

  

1) Conditions de mesure

 

Il faut faire ses mesures sur la route la plus plate et lisse possible (c'est le plus important), en ligne droite, en l’absence (ou quasi-absence) de vent, et avec les pneus chauds et bien gonflés (pression constructeur). Partez aussi TOUJOURS de l’arrêt complet dans les modes Puissance et Accél, ce point est FONDAMENTAL!

 

Remarque : Utilisez TOUJOURS la même route de mesure, pour toutes vos séances. Cela permet ainsi d'égaliser l’influence du profil et de l'état de la route, qui ne peuvent JAMAIS être exactement les mêmes d’une route à une autre...  

 

2) Effectuer la mesure

 

Commencez par choisir une bonne route de mesure, la plus plate et lisse possible (important), puis rendez vous-y.

 

Ensuite, rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et sélectionnez deux choses, de haut en bas:

- le type de mesure que vous voulez effectuer (puissance, accélération, ou reprise)

- la voiture que vous voulez utiliser, en procédant comme vu au chapitre II-2

 

Et enfin, vous allez devoir suivre un protocole de mesure bien précis, selon que vous voulez effectuer des mesures de puissance, d'accélérations ou de reprises. 

 

Remarque 1 : Faites systématiquement quatre mesures (quelque soit leur type), toutes dans le même sens si la route est parfaitement plate, et deux dans chaque sens si ce n'est pas le cas (le plus fréquent), et moyennez les pour homologuer les résultats de votre voiture. En effet, on n'homologue jamais un seul résultat (que ce soit en mesures sur route en matériel embarqué ou au banc à rouleaux), mais la moyenne d'au moins deux résultats jugés parfaitement fiables: cela permet d'annuler l'influence du profil de la route et/ou d'un éventuel vent, facteurs variants et hélas influents lors de mesures sur route... 

 

Remarque 2 : PerfectPower propose un système de moyennage de deux à quatre mesures: ne vous privez surtout pas d'utiliser cette fonction extrêmement intéressante et créée spécialement dans cette optique... Reportez vous aux chapitres V et VI pour en savoir plus.

 

Remarque 3 : Il faut bien comprendre que les mesures ne se font pas du tout de la même façon selon que l'on effectue des mesures de puissance, d’accélérations, ou de reprises. La principale raison est que les mesures de puissance et d’accélérations sont basées sur la centrale inertielle du smartphone (extrêmement précise mais imposant quelques contraintes comme celle de partir de l'arrêt complet), tandis que les mesures de reprises sont elles basées sur le récepteur GPS du smartphone (d'une précision très relative mais permettant le départ lancé requis pour des mesures de reprises). C’est pourquoi un chapitre spécifique est consacré à chacun de ces trois types de mesure. 

 

A) Puissance

 

Voiture bien stabilisée à l'arrêt au point de départ choisi, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au vert (marqué Go!): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (bandeau blanc marqué Running...). Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: un freinage important, 3 secondes de décélération consécutives, ou 60 secondes de mesure. Ainsi, vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre conduite pendant la mesure, l’application s’occupe de tout le reste!

 

Partez normalement en 1ère, passez rapidement la seconde ou la troisième (selon le rapport renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance) en veillant à retomber sous le régime de début de mesure (également renseigné dans la fiche). Accélérez alors à fond jusqu’au régime maxi (idéalement le rupteur). Dès ce régime atteint, mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

ATTENTION: il ne faut surtout pas continuer à accélérer une fois le régime maxi atteint, sinon l'application croira que la mesure n'est pas finie! Ce réflexe est très fréquent chez les nouveaux utilisateurs. 

 

Puis, une fois la mesure terminée, le bandeau redevient bleu (marqué Ended): cela signifie bien sûr que la mesure est terminée, mais c’est aussi le moment pour vous de savoir ce que PerfectPower a retenu de votre mesure : elle vous fournit en effet un bilan de mesure dans la partie basse de l’écran, qu’il vous faut impérativement bien lire surtout lors des premières mesures pour apprendre à mesurer correctement.

 

Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Puissance / Audi S2 / De 2500 à 7000 rpm en 2ème 

 

Remarque 1 : Partez normalement en 1ère, mais pas trop doucement non plus. En effet, pour que PerfectPower soit capable de situer le point précis de démarrage avec une précision maximale -proche du centième de seconde...-, il faut partir avec un minimum de vigueur. Un départ normal est absolument parfait pour cela, comme lorsque vous quittez un feu rouge en ville.

 

Remarque 2 : Vous pouvez tout aussi bien écraser l'accélérateur exactement au régime de début de mesure renseigné (exemple: écraser l'accélérateur à 2000 rpm pour un régime de début de mesure fixé à 2000 rpm), comme vous pouvez l'écraser plus tôt pour franchir le régime de début de mesure accélérateur déjà enfoncé à fond (exemple: écraser l'accélérateur à 1500 rpm pour un régime de début de mesure fixé à 2000 rpm). La première technique est plus académique (c'est celle utilisée notamment dans les vidéos de démonstration), mais la seconde permet d'avoir des courbes pleine charge dès le début du graphique: c'est vous qui décidez. En revanche, on n'écrase jamais l'accélérateur après le régime de début de mesure renseigné, ça n'a aucun sens, même si techniquement ça ne pose aucun problème. 

 

Remarque 3 : Pour les mesures de puissance, PerfectPower vous permet de choisir entre 3 modes de mesure: le mode "Normal", le mode "Correction GPS", et le mode "Correction Régime". Le choix de ce mode doit avoir été fait lors du Setup (chapitre I). Toutes les informations concernant ces 3 modes ont été données au chapitre I-5: n'hésitez pas à vous y reporter. Mais retenez que les résultats des deux modes corrigés (Correction GPS et Correction Régime) sont excellents et meilleurs (plus précis et plus réguliers) que ceux du mode Normal, et qu'ils vous sont vivement recommandés! 

 

Remarque 4 : Comme évoqué auparavant, il vous faut considérer qu’on ne valide jamais un seul résultat dans une configuration donnée, mais une moyenne d'au moins deux résultats jugés parfaitement fiables. PerfectPower vous recommandes de moyenner quatre résultats de mesures faites toutes dans le même sens si la route est parfaitement plate, et dans les deux sens -deux dans chaque sens- si ce n'est pas le cas (le plus fréquent).

En effet, l'expérience de PerfectPower (des milliers de mesure) a montré que le nombre idéal de mesures à faire et à moyenner pour valider les résultats d'une configuration donnée avec une précision maximale (bien inférieure à 1%!) est de quatre. En faire moins baisse significativement la précision de mesure (1% pour la moyenne de deux mesures par exemple), mais en faire plus n'apporte aucune amélioration visible de la précision de mesure, celle-ci étant déjà exceptionnelle sur quatre mesures.

En pratique, il a bien été constaté que les résultats à PerfectPower avec la norme DIN, la correction GPS ou la correction Régime, et en moyenne de 4 mesures sont absolument identiques d’une séance à l’autre avec une voiture donnée dans une configuration donnée, et ce même avec des conditions météo variantes, différentes fixations de téléphone, et sur différentes routes de mesure, montrant bien l’infaillibilité de PerfectPower utilisé de cette façon.

 

Remarque 5 : Pour savoir quel rapport de boite, quel régime de début de mesure, et quel régime de fin de mesure utiliser, suivez les trois règles suivantes: 

- Faites les mesures en 2ème si la motricité le permet, en 3ème sinon

- Utilisez comme régime de début de mesure 2000 rpm en essence et 1500 rpm en Diesel (valeurs typiquement utilisées au banc à rouleaux). 

- Utilisez comme régime de fin de mesure idéalement le rupteur en essence et la zone rouge en Diesel.

 

Remarque 6 : Les règles énoncées en remarque 5 fonctionnent parfaitement bien pour la majorité des voitures, mais vous pouvez bien entendu les adapter à vos besoins / conditions de mesure, et ce d'autant plus qu'il peut arriver qu'elles ne soient pas parfaitement adaptées à certaines voitures préparées. 

 

Par exemple, les mesures en 2ème marchent très bien pour la majorité des voitures, et elles ont l'avantage de pouvoir être réalisées sur de courtes distances (souvent bien inférieures à 200 m), mais elles ont aussi deux inconvénients: 

- La motricité peut être prise en défaut sur certaines voitures violentes et/ou dans de mauvaises conditions de mesure (route mouillée ou peu adhérente, mauvais pneus) ==> Les résultats seront sous-estimés de façon variable et n'auront donc aucune valeur ==> Vous devrez donc mesurer sur un rapport où la motricité est correcte, donc la 3ème, ou même la 4ème s'il le faut.

- La montée en régime relativement rapide sur ce rapport lisse naturellement les courbes de puissance et de couple, surtout avec un moteur turbo ==> Les couples maxi seront systématiquement sous-estimés et les régimes de couple maxi systématiquement sur-estimés sur tous les turbo et en particulier les turbo diesel, en raison de la vitesse de montée en régime trop rapide par rapport à celle de montée en pression du turbo sur ce rapport ==> Vous devrez donc aussi mesurer en 3ème en turbo pour valider vos couples maxi et régimes de couple maxi.

En réalité, ce deuxième point n'est pas vraiment problématique, car les mesures en 2ème et en 3ème sur route sont toutes deux parfaitement réalistes par définition! Seulement, celles en 2ème s'apparentent à des mesures sur banc à rouleaux non freiné, tandis que celles en 3ème correspondent plus à des mesures sur banc à rouleaux freiné raisonnablement ou à des mesures constructeur sur banc moteur: il suffit de le savoir et de le prendre en compte lorsque vous voudrez comparer vos résultats PerfectPower avec des résultats de banc à rouleaux et/ou des données constructeur! 

 

Quant aux régimes de début et de fin de mesure, ils peuvent être adaptés aux cas particuliers. Par exemple, les voitures fortement préparées respirant mal à bas régime pourront choisir un régime de début de mesure supérieur à 2000 rpm, tout comme vous pouvez choisir d'utiliser un régime de fin de mesure inférieur au rupteur en essence ou à la zone rouge en Diesel pour économiser le moteur ou pour faire des mesures en fin de rodage, mais assurez vous qu'il soit au moins égal au régime de puissance maxi, sinon vos courbes seront incomplètes et votre puissance maxi sous-estimée... 

 

Remarque 7 : Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 8 : A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci réinitialisera la mesure et remettra l'application en état Start.  

 

B) Accélérations

 

Voiture bien stabilisée à l’arrêt au point de départ choisi, sans pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au vert (marqué Go!): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (bandeau blanc marqué Running...). Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées : un freinage important, 3 secondes de décélération consécutives, ou 60 secondes de mesure. Ainsi, vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre conduite pendant la mesure, l’application s’occupe de tout le reste!

 

Concernant la mesure elle-même, une seule chose à faire : accélérer à fond, en vous appliquant au mieux de manière à faire péter le chrono (mais pas l’application, de toutes façons vous n’y parviendriez pas, même avec 1000 ch !). Une fois la mesure finie, mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

 

Puis, une fois la mesure terminée, le bandeau redevient bleu (marqué Ended): cela signifie bien sûr que la mesure est terminée, mais c’est aussi le moment pour vous de savoir ce que PerfectPower a retenu de votre mesure: elle vous fournit en effet un bilan de mesure dans la partie basse de l’écran, qu’il vous faut impérativement bien lire surtout lors des premières mesures pour apprendre à mesurer correctement.

 

Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Accélérations / 307 1.6 16V / 400m DA 

 

Remarque 1 : PerfectPower est capable dans une mesure d’accélération de situer le point précis de démarrage avec une précision proche du centième de seconde!

 

Remarque 2 : Pour les mesures d'accélérations, PerfectPower vous permet de choisir entre 2 modes de mesure: le mode "Normal" et le mode "Correction GPS". Le choix de ce mode doit avoir été fait lors du Setup (chapitre I). Toutes les informations concernant ces 2 modes ont été données au chapitre I-5: n'hésitez pas à vous y reporter. Mais retenez que les résultats du mode Correction GPS sont excellents et meilleurs (plus précis et plus réguliers) que ceux du mode Normal, et qu'il vous est vivement recommandé! 

 

Remarque 3 : Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 4 : A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci réinitialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

 

C) Reprises

 

Vous devez ici simplement vous stabiliser à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran) inférieure de 2 km/h à la vitesse de début de reprise que vous avez choisie en remplissant votre fiche Voiture, et en vous mettant sur le rapport de boite que vous y avez également renseigné, puis appuyer sur le chrono (le bandeau passe alors au vert, et est marqué Go!), et enfin écraser l’accélérateur quand vous voulez: le bandeau passera au blanc (marqué Running...) quand vous franchirez la vitesse de début de reprise choisie. Vous ne devez ensuite arrêter d’accélérer que lorsque vous avez bien dépassé la vitesse de fin de reprise renseignée dans votre fiche Voiture, ce qui sera réalisé lorsque le bandeau reviendra au bleu (marqué Ended). A ce moment, vous pourrez alors lire le bilan de mesure qui s’affichera dans la partie basse de l’écran, et qui vous résumera l’essentiel de votre mesure de reprise (type et temps de reprise).

 

Voici une vidéo de démonstration: PerfectPower / Reprises / Xsara 2.0 HDI 110 / De 80 à 120 km/h en 5ème 

 

Remarque 1 : Avec l’exagération classique des compteurs de vitesse -même si elle est de moins en moins importante, voire quasiment inexistante sur les voitures récentes-, il est tout à fait normal d’observer des vitesses réelles inférieures voire bien inférieures aux vitesses compteur (jusqu'à 10%...), ceci ne doit pas vous surprendre. Veuillez noter aussi qu'en raison de la modeste qualité des récepteurs GPS de smartphone (précision et fréquence limitées) et du filtrage indispensable de la vitesse GPS, celle-ci accuse à la fois un léger retard permanent sur la vitesse réelle et une certaine inconstance aléatoire qui ne doivent pas non plus vous surprendre, et c’est pourquoi il faut bien se stabiliser avant de lancer une mesure.

 

Remarque 2 : Il est vrai que normalement, une reprise s’effectue en écrasant l’accélérateur exactement à la vitesse prévue de début, par exemple à 40 km/h pour un 40 – 80 km/h. Cependant, en procédant ainsi,  le chrono va se déclencher bien avant le vrai début de la reprise, quand vous chercherez à vous stabiliser sur la vitesse de début: c’est pourquoi il faut en fait vous stabiliser à une vitesse légèrement inférieure pour éviter ce phénomène, mais pas trop pour ne pas que ça devienne un départ lancé: 2 km/h d’écart constituent un excellent compromis. 

Sachez également que toutes les revues automobiles procèdent EXACTEMENT de la même façon puisqu'elles sont confrontées EXACTEMENT au même problème, avec des systèmes de lecture optique déclenchant à une vitesse seuil programmée. Cependant la précision bien meilleure de leurs systèmes de lecture optique face à des récepteurs GPS de smartphone combinée à des conditions de mesure (anneaux de vitesse) également bien meilleures que celles que nous utilisateurs non journalistes pouvons rencontrer sur route leur permet de réduire ce seuil d’écart à facilement 1 km/h.

Mais heureusement, la différence en temps entre un départ lancé et un départ stabilisé est bien inférieure à ce que l’on pourrait croire, et elle n’excède pas 0,2 s en moteur atmo et 0,4 / 0,5 s en moteur turbo (pour des moteurs bien réglés). Autrement dit, le résultat ne sera pas faussé de beaucoup si l'on part 2 km/h sous la vitesse seuil au lieu de partir exactement à cette vitesse seuil, ni même si l’on ne part pas complètement stabilisé...

 

Remarque 3 : Vous pouvez aussi très bien décider de faire vos mesures de reprises en départ lancé et non stabilisé: dans ce cas, vous avez juste à appuyer sur le chrono bien avant la vitesse de début de reprise, puis à écraser l’accélérateur quand vous voulez. Par exemple, vous pouvez écraser dès 30 km/h pour un 40-80 km/h, ou dès 60 km/h pour un 80-120 km/h. C'est à vous de décider de vos propres repères, comme un professionnel de l'automobile.

 

Remarque 4 : Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Go! et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 5 : A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci réinitialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

 

D) Vitesse maxi / Speedometer

 

Bien que nous n'en ayons pas parlé jusqu'ici, il existe la possibilité à PerfectPower de mesurer la vitesse maxi de sa voiture, et d'étalonner son compteur de vitesse! Simplement, ces fonctions sont un peu en marge des performances traditionnelles que sont les accélérations et les reprises, et aussi elles sont tellement simple à réaliser qu'il n'étais pas nécessaire de créer un mode spécifique dans PerfectPower pour cela, deux raisons pour lesquelles elles n'ont pas encore été abordées dans ce guide, mais c'est le moment dans ce présent chapitre! 

 

- Vitesse maxi

 

Il vous suffit de vous rendre sur une route la plus plate possible et permettant de rouler à des vitesses élevées, de pousser votre voiture à sa vitesse maximale, et de lire simplement la vitesse réelle (vitesse GPS) qui est affichée en haut de l'écran Perfs. Vous retiendrez bien sûr la valeur maximale lue (au km/h près), en faisant attention toutefois à ce qu'elle soit bien stabilisée à l'écran, afin d'éviter de retenir une vitesse maximale qui pourrait  être légèrement faussée (2-3 km/h) à cause d'une possible inconstance aléatoire de la vitesse GPS évoquée au chapitre Reprises. Vous pouvez également en profiter pour lire votre vitesse compteur, et quantifier ainsi l'éventuelle exagération du compteur de votre voiture à la vitesse maximale.

 

Remarque : En réalité, à part les anneaux de vitesse, il n'existe pratiquement aucune route qui puisse être considérée comme parfaitement plate sur les distances nécessaires à homologuer une vitesse maxi, qui se comptent en km! Autrement dit, si vous mesurez la vitesse maxi de votre voiture sur route, il vous faudra impérativement ne retenir que les vitesses atteintes sur des portions que VOUS jugerez suffisamment plates, et écarter les vitesses inévitablement supérieures que vous atteindrez sur des portions descendantes, ainsi que celles inévitablement inférieures que vous atteindrez sur des portions montantes. L'idéal étant en fait de mesurer la vitesse moyenne sur une portion suffisamment longue (au moins 3 km après avoir lancé la voiture à fond) où le dénivelé moyen est nul, mais cela impose de bien préparer sa mesure!

 

- Speedometer

 

Il vous suffit de vous stabiliser aux vitesses voulues au compteur de votre voiture (exemple: 40 km/h, 60 km/h, 80 km/h, ...), et de lire simplement la vitesse réelle (vitesse GPS) qui est affichée en haut de l'écran Perfs. Vous retiendrez bien sûr la valeur lue (au km/h près), en faisant attention toutefois à ce qu'elle soit bien stabilisée à l'écran, afin d'éviter de retenir une vitesse qui pourrait être légèrement faussée (2-3 km/h) à cause d'une possible inconstance aléatoire de la vitesse GPS évoquée au chapitre Reprises. Vous pouvez ainsi étalonner le compteur de votre voiture à toutes les vitesses que vous voulez!

 

Un premier exemple sur ma Citroën Xsara 2.0 HDI 110 de 2002 (compteur précis): 

40 lus au compteur = 37 réels vérifiés à PerfectPower

60 lus au compteur = 57 réels vérifiés à PerfectPower

80 lus au compteur = 77 réels vérifiés à PerfectPower

100 lus au compteur = 97 réels vérifiés à PerfectPower

120 lus au compteur = 117 réels vérifiés à PerfecPower

 

Vous pouvez constater la bonne précision du compteur (3 km/h d'erreur) et surtout la loi de "Delta constant" de 3 km/h retenue par Citroën...

 

Un second exemple sur ma Peugeot 307 1.6 16V de 2005 (compteur précis): 

40 lus au compteur = 37 réels vérifiés à PerfectPower

60 lus au compteur = 57 réels vérifiés à PerfectPower

80 lus au compteur = 77 réels vérifiés à PerfectPower

100 lus au compteur = 97 réels vérifiés à PerfectPower

120 lus au compteur = 117 réels vérifiés à PerfecPower

 

Vous pouvez constater l'étalonnage absolument identique entre les compteurs de la Xsara et de la 307, ce qui n'est pas très surprenant puisque ce sont des cousines...

 

Et enfin un dernier exemple sur mon Audi S2 de 1993 (compteur imprécis): 

40 lus au compteur = 35 réels vérifiés à PerfectPower

60 lus au compteur = 53 réels vérifiés à PerfectPower

80 lus au compteur = 71 réels vérifiés à PerfectPower

100 lus au compteur = 91 réels vérifiés à PerfectPower

120 lus au compteur = 110 réels vérifiés à PerfecPower

 

Vous pouvez voir la précision nettement moins bonne du compteur de l'Audi S2, et le choix d'une loi plus linéaire retenue par Audi dans l'étalonnage du compteur de la S2.

 

Remarque : Vous constaterez avec l'expérience que tous les compteurs de vitesse sont optimistes (avec des pneus d'origine bien sûr), mais pas de la même façon, et avec des degrés d'optimisme très divers. Par exemple, les compteurs des voitures récentes (depuis l'an 2000) ont tendance à être bien plus justes que ceux des voitures anciennes, et à appliquer un léger Delta volontaire, comme celui de la Xsara 2.0 HDI 110 et de la 307 1.6 16V mentionnées. Certains parviennent même à être presque parfaitement justes pour toutes les vitesses entre l'arrêt complet et la vitesse maxi du véhicule... mais PerfectPower attend toujours de pouvoir trouver LE compteur de vitesse parfaitement juste de A à Z, après plus d'une centaine de compteurs de vitesse étalonnés!

  

3) Le bilan de mesure

 

A la fin de chaque mesure (quelque soit son type), PerfectPower vous délivre un bilan de mesure dans la partie basse de l'écran que vous pouvez dérouler en glissant le doigt dessus. Ce bilan vous révélera:

1) Que cette mesure a été automatiquement sauvée (elle sera accessible dans l'écran Résultats, voir plus bas chapitre V)

2) Les résultats essentiels de votre mesure selon son type, ainsi que sa date précise

3) Le nombre de Warnings (avertissements) sur une série de 9 points fondamentaux résumant la qualité de votre calibration générale (w1), de la fixation de votre téléphone (jeu -w2-, vibrations -w3-, position-w456-), et de sa stabilité pendant les mesures (dépendant à la fois de la fixation de votre téléphone et de votre route de mesure -w789-)

Vous devez tenir compte des indications données pour améliorer la qualité de vos mesures, jusqu’à ce que soyiez capables d’obtenir 0 / 9 warnings à la régulière: ce sera alors le signe que vous aurez atteint la maitrise des mesures avec PerfectPower! Cela dit, dans certaines conditions, 1 ou 2 warnings peuvent ne pas prêter à conséquence: tout dépend du type de warning et du niveau de dépassement du seuil critique.

 

Remarque 1 : Attention, car PerfectPower peut rejeter la mesure en cas de non respect de l'une (ou plusieurs) des 3 règles suivantes:

- Durée de mesure < 3 secondes (puissance, accélérations)

- Vitesse de début de mesure non atteinte (puissance)

- Jeu excessif du téléphone pendant la phase d'attente mesure (état Go!) (puissance, accélérations)

Dans ce cas, ce n'est pas un bilan de mesure qui vous est délivré, mais un bilan d'échec qui vous donnera la raison de cet échec.

 

Remarque 2 : Cependant, dans un but strictement pédagogique, PerfectPower ne refusera JAMAIS une mesure réellement lancée, c'est à dire passée en état "Running..." et ayant commencé depuis au moins 3 secondes: autrement dit, s'il arrive un vrai incident en cours de mesure (comme le téléphone tombant de son support), PerfectPower validera quand même la mesure, alors même que les résultats seront complètement aberrants, le principe de mesures sur base d'accéléromètres imposant une stabilité maximale du téléphone pendant les mesures... En revanche, le bilan de mesure vous signalera lui la catastrophe, avec une stabilité du téléphone désastreuse sur les 3 axes (warnings 7, 8, et 9): à vous de comprendre que la mesure est aberrante et de la rejeter!

Comme vous pouvez le voir, PerfectPower est donc vraiment interactif et formateur! 

 

 

 

V) Synthèse: La séance-type de mesure avec PerfectPower

 

On peut utiliser PerfectPower selon deux optiques qui vont être décrites dans ce chapitre-synthèse: 

- Mesurer les performances "traditionnelles" de sa voiture: puissanceaccélérationsreprises, et vitesse maxi 

- Effectuer du développement moteur

 

Dans les deux cas, il est impératif d'avoir lu le guide (chapitres I à IV) ou au moins le guide rapide (chapitre 0).

 

Ensuite, il vous faut retenir que bien utiliser PerfectPower se résume à suivre une démarche-type en quatre points exposée ci-dessous, et complétée de conseils PerfectPower pour chaque point:

 

1) Bien paramétrer l’application (écran Setup) (chapitre I)

- Norme DIN

- Récupération automatique des données météo

- Mode de mesure = Correction GPS si zone dégagée, Correction Régime (Puissance) ou Mode Normal (Accélérations) sinon

 

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (écran Voitures) (chapitre II)

- Masse voiture: Doit être la plus juste possible (à 10 kg près). Idéalement peser sa voiture.

- Puissance: en 2ème ou en 3ème, de 2000 rpm au rupteur (essence), de 1500 rpm à la zone rouge (diesel)

 

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (absence de jeu surtout) (chapitre III)

- Utiliser idéalement le support pare-brise officiel SAMSUNG (réf EE-V200SABEGWW)

 

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens (chapitre IV)

- Route la plus plate et lisse possible

-  Faire 4 mesures (sens 1/2/1/2) ==> Résultat OFFICIEL = moyenne de ces 4 mesures

 

Et enfin, il vous reste à apprendre à réaliser une séance-type de mesure avec PerfectPower, selon chacune des deux optiques présentées: c'est l'objet de ce chapitre.

 

1) La séance-type de mesure de performances (puissance, accélérations, reprises, vitesse maxi)

 

PerfectPower vous permet de faire de véritables séances de performances automobile exactement comme le font les professionnels de l'automobile! Vous allez donc apprendre dans ce chapitre à mesurer la puissance de votre voiture comme si vous étiez un constructeur automobile ou un préparateur établissant les courbes de puissance et de couple d'une voiture sur son banc à rouleaux, et à mesurer les accélérations, les reprises, et la vitesse maxi de votre voiture comme si vous étiez un journaliste automobile mesurant les accélérations, les reprises, et la vitesse maxi d'une voiture sur piste avec son système de lecture optique. Et tout ceci avec une précision tout à fait comparable, comme vous pourrez le vérifier en parcourant les diverses rubriques du site...

 

Voici le plan de la séance-type de mesures de performances avec PerfectPower.

 

0) Vérification de la vitesse à 3000 rpm sur votre rapport de boite de mesure (3ème idéalement)

 

Après avoir soigneusement vérifié que les rapports de boite / pont et la dimension de pneus étaient correctement renseignés dans la fiche Voiture, appuyez sur le bouton « Calcul des vitesses à 3000 rpm » situé tout en bas dans l'option "Calcul des rapports de boite" elle-même située tout en bas de la fiche Voiture, et PerfectPower va vous calculer et vous afficher aussitôt dans les champs de cette option les vitesses réelles à 3000 rpm que vous devriez atteindre sur chacun des rapports de boite de votre voiture: notez la vitesse correspondant à votre rapport de boite de mesure (3ème idéalement), puis roulez et stabilisez vous à 3000 rpm sur ce rapport de boite: Vous devez vérifier que la vitesse GPS lue dans l'écran Perfs de PerfectPower est bien égale à la vitesse réelle à 3000 rpm calculée par PerfectPower. Si c'est bien le cas, alors vos rapports de boite/pont sont corrects, au moins sur votre rapport de boite de mesure. En revanche, si ce n'est pas le cas, alors il y a une erreur sur ces rapports de boite/pont, et il vous faut la corriger.

Cependant attention: Ne vous formalisez pas si vous constatez un écart minime (+- 1 km/h ou +- 2%) entre ces deux vitesses, vous restez dans les marges de tolérance. Ce n'est que lorsque l'écart est flagrant (supérieur ou égal à 2 km/h ou 4%) que vous pouvez incriminer une erreur certaine de rapports de boite/pont: il vous faut alors la corriger.

 

1) Quatre mesures de puissance dans les deux sens de la route (sens 1/2/1/2)

 

Activez le mode Correction GPS si vous mesurez en zone dégagée ou le mode Correction Régime sinon pour les mesures de puissance dans le Setup.

Effectuez quatre mesures de puissance dans les deux sens de la route, selon le schéma sens 1/2/1/2. Si vous utilisez la correction Régime, faites attention à toujours stopper chacune de ces quatre mesures EXACTEMENT au régime de fin de mesure renseigné dans la fiche Voiture (idéalement le rupteur en essence et la zone rouge en Diesel), ni avant, ni après. Dans tous les cas, pensez à vous mettre aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes à la fin de la mesure, afin d'empêcher le réflexe (fréquent chez les nouveaux utilisateurs) de passer le rapport supérieur et de continuer à accélérer, ce qui fausse la mesure. Puis ensuite:

Effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower pour obtenir tous les résultats de puissance de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. 

 

2) Quatre mesures d'accélération dans les deux sens de la route (sens 1/2/1/2)

 

Activez le mode Correction GPS si vous mesurez en zone dégagée ou le mode Normal sinon pour les mesures d'accélérations dans le Setup. 

Effectuez quatre mesures d'accélération dans les deux sens de la route, selon le schéma sens 1/2/1/2, en pensant à vous mettre aussitôt en roue libre en débrayant pendant au moins trois secondes à la fin de la mesure afin d'optimiser la précision de la correction GPS. Puis ensuite:

Effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower pour obtenir tous les résultats d'accélération de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. 

 

3) Quatre mesures de reprises dans les deux sens de la route (sens 1/2/1/2), pour chaque reprise voulue

 

Effectuez quatre mesures de reprise dans les deux sens de la route, selon le schéma sens 1/2/1/2, pour chacune des reprises voulues (classiquement: "80 - 120 km/h en 4ème" et "80 - 120 km/h en 5ème"). Puis ensuite:

Effectuez pour chacune des reprises voulues le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower pour obtenir tous les résultats de reprises de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. 

 

4) Deux mesures de vitesse maxi dans les deux sens de la route (sens 1/2)

 

Une précision préalable s'impose: il est bien évident que vous ne pourrez pas mesurer la vitesse maxi de votre voiture sur votre route de mesure normale (celle où vous effectuerez vos mesures de puissance, d'accélérations, et de reprises), qui ne dispose certainement pas de la longueur et des conditions de sécurité nécessaires pour atteindre votre vitesse maximale! De plus, à moins d'être un professionnel de l'automobile, vous n'aurez certainement pas accès non plus à des anneaux de vitesse...

Il vous faudra donc aller sur une route la plus plate possible et permettant de rouler à des vitesses élevées pendant plusieurs km (en Allemagne par exemple), pour pouvoir mesurer la vitesse maxi de votre voiture.

Effectuez deux mesures de vitesse maxi dans les deux sens de la route (si vous le pouvez), selon le schéma sens 1/2. Puis ensuite, effectuez le moyennage de ces deux mesures manuellement pour obtenir la vitesse maxi de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. Si la mesure dans les deux sens est impossible ou trop contraignante, tant pis, ne retenez que les résultats dans un seul sens. Mais dans les deux cas, veillez à bien appliquer les règles énoncées au chapitre IV-2-D sur la mesure de la vitesse maxi. 

 

Remarque 1 : Cette séance-type a été conçue pour valider tous les résultats de performances d'une voiture dans une configuration donnée avec une précision maximale, en particulier grâce au moyennage des résultats sur quatre mesures d'une efficacité totale et démontrée et aux mesures faites symétriquement dans les deux sens de la route, permettant d'annuler l'influence d'une légère pente et/ou d'un léger vent sur les résultats.

Elle constitue une séance de référence aussi bien pour moi qui l'a établie en tant que spécialiste des mesures de performances automobile que pour toutes les revues automobile sérieuses qui procèdent toutes selon ce schéma -sauf pour la puissance qu'aucune revue Française ne mesure plus, et même avant seule l'Action Automobile et Touristique l'a fait pendant quelques années-, et elle doit l'être pour vous aussi si vous voulez mesurer vos performances avec une précision maximale. 

Cependant, cette séance de référence n'est en aucun cas immuable et doit être adaptée aux besoins de chacun. Par exemple, certains voudront se contenter de deux mesures de puissance et de deux mesures d'accélération pour préserver la mécanique (ce qui se comprend, moi-même je le fais souvent), d'autres voudront réaliser plus de mesures-types de reprises mais en réduisant de quatre à deux le nombre de mesures à faire pour chaque mesure-type quitte à sacrifier un ou deux dixièmes de précision, et encore d'autres voudront ne faire leurs mesures que dans un seul sens d'une route qu'ils auront vérifiée être suffisamment plate afin de diviser par deux le volume de séance, et toutes ces démarches sont parfaites du moment qu'elles sont mûrement réfléchies et adaptées à vos objectifs de mesure / précision!

N'hésitez pas à me contacter pour me demander conseil pour votre cas personnel, je vous ferai un plan personnalisé.

 

Remarque 2 : Pour savoir si une route de mesure est suffisamment plate pour pouvoir se contenter de faire les mesures dans un seul sens, il existe trois techniques:

- Faire des mesures de performances dans les deux sens avec PerfectPower, et comparer les écarts entre ces deux sens

- Calculer la pente moyenne de cette route en utilisant Google Earth

- Mesurer l'angle sur l'axe X du téléphone logé dans son support avec PerfectPower (précision de 0,1°) dans les deux sens (voiture à l'arrêt!), et comparer les écarts entre ces deux sens

Chacune de ces trois techniques donne d'excellents résultats -nombreux tests à l'appui-, mais je vous conseille la première qui est la plus précise (Google Earth arrondit ses altitudes au mètre, et l'angle de téléphone ne peut être mesuré qu'en un point de la route alors que c'est la pente moyenne qui compte).

Il vous suffit de faire les quatre mesures de puissance exactement comme évoqué dans ce chapitre, et de comparer la moyenne des mesures 1-3 (sens 1) et des mesures 2-4 (sens 2). Si l'écart est supérieur à un seuil arbitraire à se fixer au départ selon ses objectifs de précision (voir exemple ci-dessous), alors la route ne peut pas être considérée suffisamment plate et vous devrez faire vos mesures dans les deux sens. En revanche, si il est inférieur à ce seuil, vous pouvez alors vraiment faire vos mesures dans un seul sens...

Exemple : Vous souhaitez valider vos résultats de puissance avec une précision de 1%. L'écart de puissance entre les deux sens doit donc être du double, soit 2 * 1 = 2% ==> Votre seuil de tolérance doit donc être de 2%. Vous vous rendrez vite compte en pratique qu'un tel seuil de 2% est très rapidement atteint, même pour des routes semblant quasiment plates à l'œil nu (pour information, ce seuil de 2% en puissance correspond à une pente de seulement... 0,25% pour une 307 1.6 16V mesurant en 2ème!) , et vous comprendrez alors l'importance de mesurer dans les deux sens de la route pour une précision maximale de résultats... Reconnaissons que c'est le SEUL véritable inconvénient d'une mesure sur route en matériel embarqué par rapport à un banc à rouleaux, mais il DOIT être considéré comme dérisoire en regard de la différence de prix et de contraintes de maniement entre les deux matériels, surtout dans le cas de PerfectPower, application smartphone à seulement 12 euros, soit le cinquième environ d'un prix de passage au banc groupé... sans compter qu'à PerfectPower, vous pouvez multiplier les mesures à l'infini gratuitement! 

 

2) La séance-type de développement moteur (puissance)

 

C'est extrêmement simple: il vous suffit de procéder exactement comme pour une séance-type de mesure de performances (chapitre V-1 juste au dessus), mais... en la limitant aux mesures de puissance!

Il vous faudra donc appliquer l'étape 0 correspondant à la vérification des rapports de boite/pont, mais uniquement lors de la première séance de développement moteur d'une voiture donnée (ses rapports de boite / pont et ses pneus ne vont pas changer d'une séance à l'autre!), puis l'étape 1 correspondant à la séance de mesure de puissance proprement dite, pour chaque configuration dont on désire valider les résultats!

Le but du jeu est bien sûr de comparer très exactement les résultats de puissance moteur @ régime et de couple moteur @ régime de chaque configuration, afin de déterminer le gain (et/ou la perte malheureusement...) sur les différentes plages de régime d'une configuration à l'autre!

 

Remarque 1 : Il est bien entendu que le développement moteur est tout un art et ne se résume pas aux quelques lignes que vous lirez dans ce chapitre, qui n'a pas pour but de faire de chaque utilisateur de PerfectPower un expert en développement moteur, mais simplement de lui montrer comment procéder globalement dans cet art mécanique. Cependant, je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions dans ce domaine du développement moteur si vous souhaitiez en faire assidûment avec PerfectPower, ce à quoi je vous encourage vivement!

 

Remarque 2 : Pour faire du développement moteur, il n'est plus impératif de mesurer dans les deux sens de la route afin d'annuler l'influence d'une légère pente et/ou d'un léger vent sur les résultats, puisque l'objectif ici n'est pas d'avoir des résultats absolus 100% exacts, mais d'avoir des conditions de mesure identiques d'une séance à l'autre afin de quantifier uniquement les variations de puissance et de couple d'une configuration à l'autre: vous pouvez donc mesurer dans un seul sens de la route pour faire du développement moteur, et les résultats des quatre mesures d'une configuration donnée seront même plus réguliers puisqu'obtenus avec la même pente et le même vent (s'il y en a).

Cependant, et sans rentrer dans le détail, mesurer dans un seul sens en développement moteur n'apporte strictement rien de mieux que mesurer dans les deux sens, et dans certains cas, cela peut même être très légèrement préjudiciable: c'est pourquoi je vous conseille d'appliquer les mêmes règles que pour une séance-type de mesure de performances en ce qui concerne le sens de route dans lequel faire ses mesures. 

 

Remarque 3 : Vous pourriez éventuellement vous demander pourquoi l'on se base sur des mesures de puissance pour faire du développement moteur, et non pas sur des mesures d'accélérations ou de reprises? Et bien il existe de nombreuses raisons à cela! Parmi les plus importantes:

- Une mesure de puissance permet de cibler en une seule mesure les performances du moteur sur toute la plage de régimes utile, quand ceci nécessiterait au moins... dix mesures de reprises différentes, et que... aucune mesure d'accélération ne permettrait cela!

- Une mesure de puissance normée permet d'annuler l'influence des conditions météo sur les résultats, quand cela est tout simplement... impossible avec des mesures d'accélération ou de reprises!

- Une mesure de puissance n'est pas influencée par la "technique" du conducteur puisque celle-ci est standard et facile à réaliser pour ces mesures, quand il est pratiquement impossible de réaliser deux fois de suite le même démarrage et la même vitesse de changement de rapport en accélérations. Cependant il est vrai que le moyennage des mesures permet de limiter fortement cet aspect de variabilité des mesures d'accélération. Et cet argument ne vaut pas pour les mesures de reprises pour lesquelles la technique du conducteur est également standard et tout aussi facile à réaliser que pour les mesures de puissance.

  

 

 

VI) Résultats

 

Pour consulter les résultats, appuyez sur l’onglet Résultats situé dans l’écran principal (l'onglet le plus à droite).

 

La liste des résultats de la voiture sélectionnée -celle affichée en écran Perfs- s’affiche alors. Comme vous pourrez le voir, cette liste contient 3 parties, correspondant aux 3 types de mesure effectuées par PerfectPower : Accélérations, Reprises, et Puissance. Chacun des résultats de cette liste est repéré par la date précise de la mesure associée et par un numéro de 1 à 10 représentant son ordre chronologique d'enregistrement -10 résultats maximum pour rappel-.

 

1) Lecture des résultats (fiche, graphique)

 

Cliquez sur la rangée correspondant au résultat de la mesure souhaitée, et vous accédez à sa fiche de résultats.

 

Cette fiche est d'un format spécifique pour chaque type de mesure (puissance, accélérations, reprises). Les résultats de puissance et d’accélérations possèdent un graphique accessible par un appui sur le bouton Graphique situé en bas de la fiche.

 

Ce graphique inclue 2 courbes représentant :

- la puissance moteur et le couple moteur en fonction du régime pour la puissance

- l’accélération et la vitesse en fonction du temps pour les accélérations

En haut de ce graphique sont résumées initialement les valeurs maxis.

 

Ce graphique est en outre interactif: il vous suffit de glisser votre doigt dessus pour voir apparaitre une petite barre verte se déplaçant avec votre doigt et pour connaitre les valeurs exactes des points de mesure concernés dans la zone réservée en haut de l'écran. Pour revenir à l’écran Résultats, appuyez sur la flèche Résultats depuis la fiche Résultat X (X= A, R, ou P), et sur les flèches Résultat X puis Résultats depuis le graphique. 

 

2) Comparer et/ou moyenner des résultats

 

Il est possible dans PerfectPower de comparer et/ou de moyenner les résultats de deux à quatre mesures du même type: Accélérations, Reprises, et Puissance. Il vous suffit d'accéder à la fiche de résultats de l'une des mesures à comparer et/ou à moyenner (cette mesure constituera la mesure de référence), puis de sélectionner dans la partie "Comparaison / Moyennage" située en bas de la fiche le numéro des autres mesures à comparer et/ou à moyenner, et enfin d'appuyer sur le bouton adéquat "Comparer" ou "Moyenner": vous accédez alors à la fiche de comparaison ou de moyennage des mesures choisies. On revient ensuite à la fiche de résultats de la mesure de référence en appuyant sur la flèche Résultat X (X = A, R, ou P).

 

Remarque 1: Pensez à mémoriser les numéros des mesures à comparer et/ou à moyenner AVANT d'accéder à la fiche de résultats de la mesure de référence, c'est à dire lorsque vous êtes en écran Résultats avec la liste de tous les résultats avec leurs numéros. Sinon, vous devrez revenir en arrière pour les noter.

 

Remarque 2: Comme pour le paramétrage de la fiche Voiture, c’est l’appui sur le bouton Terminé du clavier qui valide l’enregistrement des numéros des mesures à comparer et/ou à moyenner.

 

Remarque 3: Vous devez vous assurer de la compatibilité des mesures à comparer et/ou à moyenner:

- Pour les mesures d'accélérations: Aucune incompatibilité

- Pour les mesures de reprises: Elles doivent être EXACTEMENT du même type (même vitesse de départ, même vitesse d'arrivée, même rapport de boite)

- Pour les mesures de puissance: Elles doivent avoir été faites avec la même norme de correction, sur le même rapport de boite, et posséder le même régime de début de mesure. 

Cependant, vous n'avez pas vraiment à vous soucier de la compatibilité des différentes mesures que vous voudrez comparer et/ou moyenner puisque si vous oubliez ces conditions et sélectionnez des mesures incompatibles entre elles, PerfectPower le détectera et ne sélectionnera pas les mesures incompatibles avec la mesure de référence.

 

 3) Supprimer un résultat

 

Comme pour les fiches Voiture, vous pouvez également supprimer une fiche de Résultats à tout moment:

Depuis l'écran Résultats, appuyez sur le bouton Edit situé en haut à droite : vous voyez alors apparaitre un bouton rouge à gauche de chaque résultat. Appuyez sur celui correspondant au résultat à supprimer: un bouton rouge Delete apparait alors à droite du résultat, et vous devez appuyer dessus pour supprimer définitivement le résultat. Vous pouvez ensuite supprimer d’autres résultats en répétant la même opération. N’oubliez pas à la fin d’appuyer sur le bouton Done situé en haut à droite pour signifier à l’application que vous avez terminé vos suppressions.

Attention: Cette opération de suppression est irréversible!

 

 

 

VII) Simulateur de performances

 

PerfectPower possède un simulateur de performances extrêmement sophistiqué, vous permettant de simuler avec une fiabilité totale toutes les performances possibles et imaginables de votre voiture! Il se base sur les résultats de n’importe quelle mesure de puissance que vous lui indiquerez, et recalculera alors grâce aux courbes de puissance / couple obtenues et à tous les paramètres que vous aurez renseignés dans la fiche Voiture toutes les performances de votre voiture, qui se répartissent en 4 grandes catégories : 

 

0) Régimes maxis idéaux de poussée sur chaque rapport

1) Accélérations

2) Reprises

3) Vitesse maxi

 

Ce simulateur est accessible depuis n’importe quelle fiche de résultat de Puissance en appuyant sur le bouton "Simulation" situé en bas de la fiche, et il vous calculera et vous affichera tous ses résultats. 

 

Remarque 1: Le simulateur vous indique au début de son bilan les simulations qu’il a pu effectuer (accélérations, reprises, vitesse maxi) en fonction des régimes de début et de fin de la mesure de puissance.

En effet, il ne peut pas forcément simuler toutes les mesures: Par exemple, si votre mesure de puissance commence à 3000 rpm et s’arrête à 3500 rpm, le simulateur ne pourra pas simuler une accélération puisqu'il ne connaitra pas la puissance lors d'un quelconque changement de rapport puisque le régime descendra à ce moment sous les 3000 rpm... Mais il ne pourra pas non plus simuler toute reprise qui s'effectuerait sur une plage de régime non totalement incluse dans la plage 3000-3500 rpm pour la même raison... Il vous faut donc bien penser à cela quand vous faites vos mesures de puissance, et donc choisir une gamme de régime suffisamment large pour permettre toutes les simulations, cette gamme devant OBLIGATOIREMENT inclure le régime de 3000 rpm, parce que PerfectPower simule pour les accélérations un cirage de l’embrayage à ce régime lors du démarrage.

 

Remarque 2: Le simulateur vous indique ensuite les conditions atmosphériques de mesure, qui sont tout simplement celles du standard DIN. Autrement dit, peu importe que vous ayez mesuré en SAE, CEE, JIS, etc, il se replacera lui systématiquement dans le standard DIN.

 

Remarque 3: Et enfin le simulateur vous indique que les conditions d'essai de la voiture sont celles renseignées dans sa fiche actuelle. Ceci est très important, car ça permet une chose très intéressante: Vous pouvez tester n’importe quel changement de caractéristique voiture et n’importe quelle reprise à volonté juste en effectuant un aller-retour dans la fiche Voiture, et en changeant le ou les paramètres voulus: la nouvelle simulation est effectuée INSTANTANEMENT lors du retour dans le simulateur!

Envie de simuler l’effet d’un (ou plusieurs) passagers supplémentaire? Allez dans la fiche Voiture et rajoutez le poids voulu dans Masse additionnelle, revenez dans le simulateur, et... miracle, tout est recalculé en un éclair ! Vous voulez voir les performances de votre voiture avec d’autres pneus / jantes ? Idem, allez dans la fiche Voiture et changez la dimension de pneus, puis revenez dans le simulateur pour voir vos nouvelles performances ! Les unités actuelles ne vous conviennent pas ? Faites la même chose mais en allant dans Setup / Unités, changez le ou les unités à votre convenance, et revenez dans le simulateur: le tour est joué !

 

Remarque 4: Le simulateur se place dans le cadre de mesures sur une route plate, lisse, sèche, et avec d’excellents pneus routiers, soit un cadre idéal. Cependant il peut TOUT simuler: mesures sur route mouillée, en côte, avec vent, en virage, etc... Aussi, si un nombre suffisamment important d’utilisateurs souhaiteraient voir à l’avenir une ou plusieurs de ces « features » rajoutées au simulateur, cela sera fait! 

 

Remarque 5: Voici l'essentiel à retenir sur la simulation des quatre types de performances:

 

0) Régimes maxis idéaux de poussée sur chaque rapport

Ils représentent les régimes qu’il faut « tirer » sur chaque rapport pour obtenir les meilleures performances. Cette fonctionnalité est évidemment fondamentale pour tous les pilotes de circuit et de de rallye...

Comme vous pourrez le constater à l’utilisation du simulateur, et contrairement à certaines idées reçues répandues même dans le milieu automobile sportif, le régime maxi idéal est très souvent supérieur de 500 à 1000 rpm au régime de puissance maxi selon les rapports (surtout en essence), et en tout cas toujours au moins égal au régime de puissance maxi, et c’est tout à fait normal ! La raison en sera donnée dans un prochain article de la rubrique Articles techniques.

 

1) Accélérations

Le simulateur simule une accélération maxi d’une durée de 60 secondes effectuée par un pilote PARFAIT, capable de faire un départ parfait en se maintenant en limite d’adhérence au démarrage en cirage d’embrayage à 3000 rpm (et aussi après le démarrage si la voiture est violente!), de pousser tous ses rapports aux régimes maxis idéaux, et de les passer en seulement 0,20s, ce qui est ultra rapide en boite manuelle. En d’autres termes, les meilleurs temps que vous ferez sur piste seront en général très légèrement moins bons que ceux réalisés par le simulateur qui représente un pilote parfait, à quelques exceptions cependant: 

- La loi de départ programmée actuellement dans le simulateur est une loi de départ en cirage d’embrayage à 3000 rpm, et elle est trop "gentille" pour les voitures qui ont peu de couple et/ou une adhérence très élevée. De plus, cette loi correspond à l’utilisation d’excellents pneus routiers, et elle peut donc là aussi devenir trop « gentille » pour toute voiture équipée de pneus slicks ou semi-slicks. Or, les premiers mètres sont FONDAMENTAUX dans les résultats d’une accélération en DA, et du coup, dans certains cas, vos résultats pourront égaler voire même être un peu meilleurs que ceux du simulateur.

- Le simulateur est obligé d’effectuer malgré tout des simplifications dans les calculs de limite d’adhérence en raison du nombre limité de données de la fiche Voiture, qui pourront dans certains cas donner des adhérences simulées inférieures aux adhérences réelles : on rejoint donc le problème évoqué ci-dessus.

- Il existe encore d’autres petites incertitudes comme le fait que les paramètres remplis par l’utilisateur dans la fiche Voiture ne sont pas forcément tous 100% justes, ou que les conditions météo / piste peuvent être exceptionnellement favorables le jour de vos mesures, etc..., ce qui peut conduire là encore à avoir de meilleurs résultats que ceux du simulateur.

Mais en règle générale, vous pouvez vraiment retenir les temps du simulateur comme des temps de référence optimaux! 

 

2) Reprises

Le simulateur simule une reprise effectuée d’une vitesse x sur un rapport y à une vitesse z, avec x, y, et z mentionnés dans la fiche Voiture. Bien sûr, si la vitesse z est inatteignable, il vous le dira ! 

 

3) Vitesse maxi

Le simulateur vous donne la vitesse maxi que vous pouvez atteindre dans les conditions de référence citées en remarque 4, avec le rapport de boite engagé et le régime moteur correspondant. 

 

 

  

VIII) Ecran Circuit / Lap Timer

 

PerfectPower dispose d'un écran Circuit incluant de nombreuses fonctionnalités dont la plus intéressante est un Lap Timer, c'est à dire un système de chronométrage automatique des tours sur circuit.

Cette fonction permet à tous ceux qui font du circuit de:

- savoir les performances de leur voiture sur circuit lors d'une session

- vérifier leur régularité (pilote ET voiture) lors de ces sessions

- quantifier la progression de ces performances dans le temps

 

Pour accéder à l'écran Circuit, il vous faut appuyer sur l'onglet Circuit situé en bas de l'écran (2ème onglet sur 5). Pour bien utiliser les fonctions Circuit, il y a une série de 5 opérations à effectuer dans un ordre bien précis:

 

1) Régler son téléphone pour lui interdire le passage en veille automatique

Ceci est fondamental, car lorsque le téléphone se met en veille, certaines fonctions comme la récupération des données GPS sont également mises en veille: du coup, les fonctions Circuit de PerfectPower basées sur le GPS sont stoppées tout le temps que durera la mise en veille, et cela génèrera inévitablement des erreurs de mesure, en particulier le calcul de la distance totale et donc de la vitesse moyenne, et aussi le laptimer si la mise en veille s'effectue lors de franchissements de la ligne d'arrivée... 

Pour éviter de tels désagréments, il suffit de se rendre dans le menu "Réglages / Général / Verrouillage automatique" puis de sélectionner "Jamais". N'oubliez surtout pas de faire cette manipulation, vous êtes prévenus...

 

2) Chercher sur Google Earth les coordonnées GPS du milieu de la ligne d'arrivée du circuit sur lequel on se rend

Il n'existe pour l'instant aucune base de données PerfectPower de circuits contenant les coordonnées GPS de leur ligne d'arrivée: c'est donc à l'utilisateur de renseigner lui-même ces coordonnées GPS dans l'application avant toute utilisation de l'écran Circuit. Rassurez vous, non seulement ce n'est pas difficile avec l'outil que je vais vous donner, mais en plus c'est plus évolutif que de laisser l'application chercher ces coordonnées dans une base de données de circuits: en effet, si vous décidez de chronométrer vos temps au tour en prenant en référence un autre endroit du circuit que la ligne d'arrivée, ou si vous participez à une course organisée sur une boucle de route fermée, vous pouvez très rapidement renseigner ces coordonnées GPS spécifiques dans PerfectPower avec l'outil évoqué, tandis que si vous vous "reposez" sur une base de données de circuits, celle-ci ne contiendra pas ce que vous cherchez...

Alors l'outil à utiliser est Google Earth. Il vous suffit, une fois l'application ouverte, de "naviguer" à la surface de la Terre pour vous positionner juste au dessus de la ligne d'arrivée du circuit sur lequel vous vous rendez, et de relever les coordonnées GPS précises du milieu de cette ligne d'arrivée. Ce point constituera le point de référence dans l'écran Circuit de PerfectPower.

Note: On choisit le milieu de la ligne d'arrivée pour des raisons de précision: C'est en effet le point facilement repérable le plus proche du point "milieu" des points franchis par la voiture sur la ligne d'arrivée sur tous les tours d'une session. 

Une fois ces coordonnées GPS relevées avec Google Earth, il vous suffit de les rentrer sous les champs "Latitude ref (°)" et "Longitude ref (°)", en notant que PerfectPower vous demandera de les saisir dans le même système que celui utilisé par Google Earth, le système DMS (degrés, minutes, secondes). Dans ce système, rentrez pour la latitude et la longitude et de gauche à droite les degrés (nombre entier), les minutes (nombre entier), les secondes (nombre réel avec une précision de 2 chiffres après la virgule identique à celle utilisée par Google Earth), et le quart de globe (latitude: N pour Nord / S pour Sud, longitude: E pour Est / O pour Ouest).

Arrivé à ce stade, le Lap Timer est prêt à fonctionner! 

Remarque: Vous constaterez que des coordonnées GPS sont rentrées par défaut dans l'écran Circuit de PerfectPower: ce sont celles du milieu de la ligne d'arrivée du circuit du Castellet (le circuit Paul-Ricard), dans le Var.

 

3) Fixer le téléphone UNIQUEMENT sur un bon support pare-brise

En effet, pour une réception GPS et donc une précision de données maximale (vitesse instantanée, vitesse moyenne, distance totale, Lap Timer), un positionnement du téléphone sous le pare-brise est indispensable. Notez que c'est exactement la même fixation que celle à utiliser dans les mesures d'accélération, de reprises, et de puissance. Il est donc recommandé d'utiliser le même support pare-brise pour TOUS les types de mesure avec PerfectPower. 

 

4) Savoir que le Lap Timer ne fonctionne que si la vitesse de passage au point de référence rentré dans l'application est supérieure ou égale à 50 km/h

Il existe deux raisons à cela: 

 - le Lap Timer étant utilisé pour des chronos circuit (ou boucle sur route rapide), franchir la ligne d'arrivée à moins de 50 km/h signifie que l'on a cessé les tours chronos et qu'il ne sert à rien de continuer à chronométrer. 

- la précision du Lap Timer est PROPORTIONNELLE (et non inversement proportionnelle) à la vitesse pour une raison physique très simple: pour un niveau de précision GPS donné (exemple: 5 m dans le meilleur des cas), le temps étant égal au quotient de la distance par la vitesse, plus celle-ci est élevée, plus le décalage de temps sera faible et donc la précision du Lap Timer bonne.

Par calculs et pour information, avec un récepteur GPS moyen comme celui de l'iPhone 4S (fréquence = 1 Hz et précision = 5 m en conditions de réception idéales) et en utilisant des techniques mathématiques pour limiter les effets négatifs de sa faible fréquence, la précision théorique du Lap Timer est de 0,1 seconde à 180 km/h constants -ce qui constitue un niveau de précision exceptionnel-, mais elle chute à 1 seconde pleine à 18 km/h constants, ce qui devient médiocre... Et si on ajoute le fait que la précision du récepteur GPS n'est de 5 m que dans des conditions de réception idéales et qu'en plus elle est assez fluctuante, on en conclut facilement que la précision du Lap Timer va vraiment laisser à désirer avec de faibles vitesses de passage...

C'est donc pour ces deux raisons que cette limite inférieure de vitesse de 50 km/h a été créée, car il fallait trouver un "juste milieu" entre la vitesse minimum acceptable et la précision souhaitée du laptimer. Gardez donc bien à l'esprit de franchir systématiquement la ligne d'arrivée (ou le point de référence choisi) à au moins 50 km/h, faute de quoi le temps du tour que vous venez de faire ne sera pas compté et le chrono continuera alors à tourner jusqu'au prochain franchissement de la ligne d'arrivée (ou du point de référence choisi), et il ne se ré-initialisera évidemment que si vous faites ce nouveau franchissement à au moins 50 km/h.

 

5) Vous rendre sur votre circuit (ou votre boucle de route fermée), et faire fonctionner l'écran Circuit!

Une fois les 4 premières opérations réalisées, et une fois que vous êtes prêts à vous lancer pour votre session circuit, voiture bien stabilisée à l'arrêt complet (INDISPENSABLE) et sur le plat, allez dans l’écran Circuit, puis faites les opérations suivantes:

Appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au vert (marqué Running...): le chrono se déclenche alors immédiatement -il s'affiche à gauche du chrono de l'écran-, et avec lui toutes les fonctions de l'écran Circuit, et vous pouvez partir quand vous voulez pour effectuer votre session circuit!

Ensuite, une fois le premier tour réalisé, le Lap Timer - affiché en bleu dans un rectangle situé sous le chrono de l'écran- va se déclencher lorsque vous franchirez la ligne d'arrivée du circuit (ou plus exactement le point de référence dont vous avez renseigné les coordonnées GPS au point 2) pour la première fois: c'est donc à ce moment précis que le véritable chronométrage des tours commence, le tour précédent étant considéré comme un tour d'échauffement destiné à se lancer, et le tour à venir étant lui considéré comme le 1er tour chrono. Puis ensuite, à chaque nouveau franchissement de la ligne d'arrivée, le chrono du tour précédent est enregistré, et le chrono du tour à venir se déclenche, et ainsi de suite jusqu'à la fin de la session circuit.

Dans tous les cas, le chrono (et toutes les fonctions de l'écran Circuit avec lui) s’arrêtera ou manuellement en appuyant sur le chrono de l'écran, ou automatiquement au bout de la première des deux conditions suivantes rencontrées : 30 tours bouclés, ou 1 heure de session. Le bandeau redevient alors bleu et est marqué Ended, et il vous est alors possible d'analyser tous les résultats de la session, en particulier tous les temps au tour qui sont alors affichés dans un bilan de session situé tout en bas de l'écran et à faire glisser.    

Puis un nouvel appui sur le chrono de l'écran permet de revenir en état Start (bandeau bleu marqué Start) et de ré-initialiser toutes les données, pour une éventuelle nouvelle session chrono. Veuillez noter que pendant la session, entre l'appui initial sur le chrono de l'écran pour lancer la session et l'appui final sur ce même chrono pour la stopper (ou l'arrêt automatique de la session si 30 tours ou 1 heure de session), vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre pilotage, l’application s’occupe de tout le reste !

 

Il reste maintenant à décrire l'ensemble des fonctions de l'écran Circuit, toutes affichées dans cet écran. De haut en bas et de gauche à droite:

- la vitesse instantanée

- l'accélération linéaire

- l'accélération latérale

- la vitesse moyenne 

- le temps total

- la distance totale

- le Lap Timer

- la précision instantanée du récepteur GPS 

- le relevé des temps au tour (30 tours maxi), dans un bilan de session situé tout en bas de l'écran et à faire glisser 

 

 

 

Voilà, tout est dit. Merci d'avoir pris le temps de lire ce guide en entier, vous devriez devenir rapidement opérationnel à PerfectPower!